Accueil du portailArtisanat › Pacte pour l'artisanat : attirer les jeunes
Artisanat

[Archives] Pacte pour l'artisanat : attirer les jeunes - 23/01/2013

Publié sous le Gouvernement Jean-Marc Ayrault
Pacte pour l'artisanat une nouvelle ambition pour les artisans

Sylvia Pinel a présenté, le 23 janvier 2013, le pacte pour l'artisanat. Ce pacte actionne 33 leviers autour de 7 enjeux stratégiques pour renforcer l’attractivité de métiers souvent mal connus, offrir un accompagnement renforcé à ces très petites entreprises.

 

 

 

 

 

 

 

En matière d’emploi, l’objectif prioritaire est de favoriser le renouvellement des générations, à la fois pour les 30 000 entreprises artisanales qui cherchent un repreneur chaque année et pour les 50 000 postes du secteur à pourvoir annuellement.

Le pacte pour l'artisanat : sept enjeux stratégiques

Le pacte pour l'artisanat met l'accent sur l'emploi et le développement économique de l'artisanat sur le marché intérieur comme à l'international. Il définit sept enjeux stratégiques :

  1. Inciter les jeunes à s'orienter vers les filières de l'artisanat et renforcer l'attractivité de ces métiers, parfois méconnus ou confrontés à des pénuries de main d'oeuvre
  2. Faciliter la reprise d'entreprise et la transmission des savoir-faire : 63 % des sociétés artisanales ne sont pas reprises lors d'un départ à la retraite. Près de 30 000 artisans partiront chaque année à la retraite durant les cinq prochaines années.
  3. Promouvoir les savoir-faire et protéger les productions locales
  4. Redéfinir le statut de l'artisan
  5. Rénover le rôle des chambres de métiers et de l’artisanat dans l’accompagnement de l’entreprise artisanale à tous les stades de son développement
  6. Soutenir les entreprises artisanales dans leur besoin de financement, via notamment la Banque publique d'investissement (BPI)
  7. Dynamiser la compétitivité des artisans dans un environnement économique plus favorable, à travers notamment des groupements d'entreprises artisanales ou des coopératives artisanales.


Ces enjeux stratégiques se déclinent en 33 leviers qui sont un prolongement du pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi.

 

Le lancement du pacte pour l'artisanat en vidéo

 

 

Lire aussi

L'essentiel : Les priorités de Sylvia Pinel pour l'artisanat

Modifié le 11/07/2013

 

Paroles d'artisans

 

Source : Fonds national de promotion et de communication de l'Artisanat (FNPCA)

 

Aller plus loin

L'artisanat en France est en pleine mutation et comporte un large potentiel d'emplois. De nombreux artisans partant à la retraite, ce sont en moyenne 30 000 entreprises artisanales qui cherchent un repreneur chaque année. Environ 50 000 postes annuels sont à pourvoir dans certains secteurs, comme le bâtiment, l'hôtellerie et certains métiers de bouche.

 

Les chiffres-clés de l'artisanat

En France le secteur de l'artisanat représente :

  • 30% des entreprises françaises ;
  • 270 milliards d'euros  de chiffre d'affaires par an ;
  • plus de 3 millions d'actifs ;
  • 13 milliards d'euros à l'export.

Haut de page

© Ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme 2012