Accueil du portailArtisanat › Lancement du Fonds pour les savoir-faire d’excellence
Artisanat

[Archives] Lancement du Fonds pour les savoir-faire d’excellence - 17/10/2013

Publié sous le Gouvernement Jean-Marc Ayrault
Lancement du Fonds pour les Savoir-Faire d’Excellence

Sylvia Pinel et Arnaud Montebourg ont lancé, le 15 octobre, le Fonds pour les savoir-faire d'excellence visant à accompagner des entreprises artisanales et industrielles qui disposent d'un savoir-faire reconnu, emblématique du « fabriqué en France ».

 

 

 

Le secteur de la décoration est par exemple éligible au FSFE

 

 

Ce Fonds pour les savoir-faire d'excellence (FSFE), piloté par la banque publique d'investissement (bpifrance) en partenariat avec l'Institut supérieur des métiers (ISM), a pour objectif de soutenir et de préserver les savoir-faire français, notamment des Entreprises du patrimoine vivant (EPV), et de valoriser auprès des consommateurs la « marque France » face à la concurrence internationale.

Sylvia Pinel

« La création du fonds pour les savoir-faire d’excellence, qui accompagne financièrement, dans la durée, des entreprises performantes, labellisées ou présentant des qualités proches des critères de labellisation, est la marque concrète de cette confiance. [...]

Je crois en effet que les métiers d’excellence justifient des actions spécifiques dès lors qu’ils permettent à nos territoires de contribuer au rayonnement international de la France et à notre attractivité touristique.

C’est bien cette conviction qui guide l’ensemble de mon action. »

Les entreprises éligibles au FSFE sont structurellement rentables, réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 500 000 euros et détiennent un savoir-faire rare.

Les secteurs couverts sont la gastronomie, la décoration, la mode et la beauté, la culture et le loisir, les arts de la table, les équipements professionnels et le patrimoine bâti.

Accompagner les joyaux artisanaux et industriels français

Ce fonds, dédié aux entreprises artisanales et industrielles disposant d’un savoir-faire rare et issu de l’expérience manufacturière, est doté de 20 millions d’euros, aujourd’hui souscrit en totalité par bpifrance.

Cependant, il a vocation à accueillir d’autres souscripteurs. Il prendra des participations minoritaires dans les entreprises labellisées Entreprises du patrimoine vivant (EPV), en fonds propres, pour des montants unitaires de 500 000 à 2 millions d’euros.

Les objectifs du FSFE

  • Assurer la pérennité et le développement d’entreprises volontaires disposant de savoir-faire d’excellence et rares qui ont obtenu le label EPV (Entreprises du patrimoine vivant) ou qui sont proches du respect des critères du label EPV ;
  • Assurer la transmission capitalistique d’entreprises détenant des savoir-faire d’excellence ;
  • Faire émerger des leaders et/ou des marques dans les domaines des savoir-faire d'excellence en structurant sur le long terme les acteurs à potentiels.

 

Lire aussi

Inauguration du salon du savoir-faire français - 27/05/2013

Le label « Entreprise du patrimoine vivant » (EPV) - 05/07/2012

Haut de page

© Ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme 2012